Les ongles de la statue de la Liberté font 9 pouces de long.
Samedi 18 Novembre 2017    Plan du Site    Contact    Rechercher  :    
Ajouter cette page à vous favoris Faire de cette page votre page de démarrage Faire connaitre ce site par mail
Discographie
Paroles (originales)
Paroles (en français)
Filmographie


Bandes Originales
Lost Higway - 1996
Sur la bande originale de Lost Highway, on trouve les titres The Perfect Drug (signé NIN), Videodrone et Driver Down (ces deux instrumentaux sont signés Trent Reznor). C'est David Lynch, un des réalisateurs préférés de Trent, qui s'est déplacé à la Nouvelle-Orléans pour convaincre Trent de faire la bande originale. Celle-ci comporte des titres des NIN, Smashing Pumpkins, de Rammstein, Bowie, Manson, Lou Reed... et elle est remarquable !
Man on Fire - 2004
Ce film contient 6 morceaux de NIN :

  • The Mark Has Been Made
  • The Wretched (Version)
  • The Art of Self Destruction, Part One
  • The Downward Spiral (The Bottom)
  • The Great Below
  • Self Destruction, Part Two

    Hélas, ces titres ne figurent pas sur le disque de la bande originale.
  • Quake - 1996
    Trent Reznor a réalisé tous les bruitages du célèbre jeu d'Id Software et a composé 10 musiques gravées sur la version CD du jeu et lisibles sur n'importe quel lecteur de CD audio.
    Seven
    Le titre Closer to God est dans le générique du film SE7EN, et s'inscrit parfaitement dans l'optique glauque de ce chef-d'oeuvre.
    The Crow - 1994
    NIN joue dans la bande-son de ce film une reprise de Dead souls de Joy Division. Cette version contient plus de batterie et de guitares saturées que l'original.
    Tomb Raider - 2001
    Cette bande originale contient un inédit du groupe : Deep. C'est un titre composé spécialement pour ce film.
    Tueurs-nés (Natural Born Killers) - 1994
    Trent Reznor a choisi lui-même les 27 chansons qui sont sur la bande originale, et il y chante un inédit du groupe : Burn. C'est aussi le producteur de cette bande-son, et il a du visionner 70 fois le film avant d'arriver au résultat final. Enfin, on trouve dans ce film une version inédite de "Something I can never have".


    Dernière mise à jour : le 20/02/2005
    Plan du site | Contact | Recherche | Webmaster © 1996 - 2005 Laurent CARON