Nine Inch Nails a commencé la tournée de The Downward Spiral material en 1994, après trois années loin de la scène.
Dimanche 22 Juillet 2018    Plan du Site    Contact    Rechercher  :    
Ajouter cette page à vous favoris Faire de cette page votre page de démarrage Faire connaitre ce site par mail
Vote
Jeux
Cartes Postales
Livre d'or
Chat
Forum
Commentaires
Quel Trent êtes-vous ?

Ecrire un commentaire
Retour à la fiche de 'With teeth'


Le 4/1/2007 22:00 : Message de baudelaire.in.space [baudelaire.in.space@caramail.com]
salut,
J'adore Pretty Hate Machine, je jubile a l'écoute de Broken, je vénére The downward spiral (souons fou...) et autant (si ce n'est plus) the Fragile. Alors qu'en j'ai lu les divers avis sur "with teeth" j'ai pris peur et je n'ai pas osé l'acheté ( peur d'être déçu et peur de claquer 20 euro pour du mauvais son).
Finalement on me la offert (merci petit papa noel!), et bien je suis carément surpris ! Je m'attendai a une tel daube que finalement j'ai bien trippé sur cet album. Évidemment dès qu'on sait que l'auteur de "with teeth" est le même que celui-ci qui a composé le monument qu'est "downward spiral", on peu être déçut mais le cd lui-même est plutôt réussi. Je parlerais d'une relative baisse de régime et j'éspère que ce n'est qu'un album transitoir. Mais c'est sûr que si NIN se met à faire de la pop-rock entendu et ré-entendu, j'arréteré d'acheter leurs albums.
En tout cas je vérifiré prochainement si ils sont en forme sur scène (vivement février !!!)




Le 22/11/2006 23:15 : Message de Stoto [sfghs@dsfdf.fr]
o fait bravo pour certains de commentaires en dessous
puis All the love in the world kan tout le mode en parlait et que javais pas ecouté je metais imaginé un truc trop bien limite gospel bizarre: mais chaleureux avec un explosions de sons nouveaux: samples spaces, nappes chaleureuses avec un rythme qui accelerait et debouchait sur la fin de beside you in time

en l'imaginanan dans le tete ca sonnait genial
donc j'encourage gun mix entre all the love in the world et beside you in time




Le 22/11/2006 23:05 : Message de Stoto [jeanrembarde@hotmail.fr]
Alors je suis pas trop d'accord avec l'avis principal du site :

Ben j'ai dabord été déçu : mais ca c normal : on sattend a un putain d'album avec des sons fous , des paroles qui nous donnent envie de chialer, des tripes et tout.

6 ans d'attente: on se dit : ca va chier wow
en plus trent dit : je ne sors jamais d'album mediocre , jattends aussi longtemps qu'il le faudra.

alors la la tension monte

Mais la :
aucune originalité pour le son et certaines melodies: ca sonne déja entendu: alors qu'avant le son NIN et la zik paroles et tout c t du nouveau du jamais vu !!!!
paroles limite mievres (il commence meme a aborder la politique),
ca sonne meme creux vide ( ca fait du bien mais meme les titres ki devraient etres dechirants sont pas mis en valeur par le son)
: sons redondant, batterie réelle deroutante, basse redondante au niveau du son: le coté synthetique de NIN jouait bcp.

evidemment tout ca est comparé aux autres oeuvres de NIN :
sinon j'aurais dit : ""ah c quoi ca ? le dernier Red Hot chili peppers ? non ah alors le dernier LCD sounsystem ?? non!!!! bon c un nouveau groupe de rock ? c super ! "" ce qui pârait tristounet

Puis t'ecoute l'album. Tes mains tremblent : puis

All the love : tu te marres: le début m'evoque even deeper , voix parfaite , meme un peu trop. Apres: ca tourne en gospel ... !!! LOL original
c pas du NIN du tout mais c trippant kan ta compris a la 10e ecoute

Dont y fckg kwyare: enorme original contrasté entre douceur et rythme bourrin, rage , experience sonique. Du pur NIN neuf original aussi (mais ca manque un peu de tripes encores mais non rine)

Collector: c quoi cette merde : 1ere chanson la plus nulle de NIN : on dirait du banal : Red hot chili peppers
aucun interet a part la rythmique du ROCK BANAAAAL et léché (la voix) aucune emotion

4 Hand that feeds: c quoi ce rock FM de merdeeeuuhh a mais c super / a c terrible en fait: la melodie tue, les sons aussi, c lourd : du NIN sautillant: c une perle rare on a compris
déroutant mais subtil

Love is not : g pas aimé ce vide o début ce manque d'energie dans les drums: mais la le son de basse saturé dans tout l'album joue son role et la melodie les paroles : ia de la tripe : franchement lourd et terrible

Every day: intro superbe ligne de basse et début enormissime les parolles st tro explicites mais bon ca va
mais quand le refrain arrive ca sonne pop formatée, le piano colle pas : dommage ca aurait pu une de ses meilleures songs

With teeth: groovy, ia un début de tripes mais il manque un son vachement lourd: ca sonne un peu vide et puis ce son g l'impression que c le meme pdt tout lalbum

mais l'interlude et la reprise c genial , le solo de guitare éléphanté c enorme !

Only: VIde, froid, glacial lorque arrive les guitares, super melodies: mais la aussi pas assez de punch : a voir en live !

getting Smaller: Encore une merde une bouse mansonesque: ton de voix original mais c formaté a mort
paroles de merde
je creve au secours
Trent c toi ?

Sunspots: chef d'oeuvre: couleur interessante, voix super, melodies inventives, sons de mixers etrange : ia des tripes et c cool

the line: pas terrible a premiere apparence mais en fait c enorme: rythmique qui demonte (dommage que le snare soit pas plus lourd
saturation interessantes, refrain sublimes: a rever meme si c pas parfait ca fait plaisir

beside you in time: c la song la plus simple et belle: un seul son, harmonies geniales: innatendu et nouveau pour du NIN, sons terrible , reprise avec synthé tordu et batterie emouvant MELODIE ENOOOORME voix aussi

Right where: tout le monde s'extasie la dessus: mais bof
c fouillé o nivo des sons (la voix qui s'eclarcit etc) sauf les cris de foule (aucun lien) ca me dégoute un peu.... puis la melodie est pas terrible
c juste triste ...

Home : c nul voila
en gros sur le CD ia 4 ou 5 merdes et c de trop
ces merdes on deteint sur les chef d'oeuvres. puis c cool lancien son de NIN en fait
j'iame pas changer mes habitudes
trent et devenu nul, ca fait plus fantasmer
leur concert o zenith etait a chier : jen ai chialé
je deteste aaron north qui fait tout foirer et le nouveau clavieriste qui fout rien
allez vous faire voir je suis nostalgique




Le 10/3/2006 20:03 : Message de niko [gothfoundation@hotmail.fr]
La première écoute... déroutente, c'est sur...
Peux être mauvais, mais, s'arrêter à ce mot, a une première impression, c'est insulté le génie.
Alors, je l'ai écouter plusieurs fois, pendant deux ou trois jour, sans arrêt.
Et la, la magie trent a fait son effet. Je peu pas dire que wt est un album excellen et parfait. loin de la. Mais, il est très contrasté.
Ultra contasté mm... on ne peu comparé les pistes entre elle; mais si elle son a la fois toute tré rapproché.
Il m'en viens tout de mm un regret vis a vis de tds ou broken et de la surabondance du commercial présen sur cet opus.




Le 10/2/2006 2:14 : Message de KrusKa [In-NIN-we-trust@o.fr]
NIN étant LE groupe, cet album est tres décevant: certains morceaux sont foirés et ils ne s'accordent pas avec les autres. Everyday.. est bc trop POP a mon gout mais malgré le mank d'homogénéité de l'album, Sunspots, TLBTB et Home sont de pures merveilles.




Le 28/1/2006 21:54 : Message de Jon [jonathanschmutz@hotmail.com]
Ayant découvert NIN par With Teeth, je ne vais pas cracher sur cet album sans lequel je n'aurai pas trouvé LE groupe ( ou plutôt l'artiste ) par exellence.

All the love in the world : étant aussi fan de groupe plus mélodique, j'apprécie bien.

You know what you are ? : superbe, un morceau plus semblable aux monument que sont Wish ou March of the Pig

The colector : voix de reznor sublime, le titre un peu moins

The hand that feeds : pour être un titre radiophonique, the hand.. s'en tire plus que bien !

Love is not enough : belle ligne de basse

Every Day is exactly the same : titre touchant. prouve la richesse musical de trent qui peux faire dans l'aggressif comme dans le calme.

With Teeth : bien

Only : faut attendre env.2mn pour que le morceau "décolle" vraiment

Getting Smaller : devrait être pas mal sur scène

Sunspots : ressemble un peu à Only.

The Line begins to blur : bof

beside you in time : bof

Right where it belongs : piano et voix, pour un grand morceau

Home : cloture bien l'album


Au final, trent nous met encore un bon album, certe qui n'a pas la trempe de the downward spiral mais de bonne qualité tout de même. Manque peut-être un deuxième titre dans la ligné de You know what you are ?




Le 1/1/2006 19:14 : Message de le roi arthur [bebenin2004@yahoo.fr]
Après 5 ans d'attente depuis "the fragile", qu'avons-nous à nous mettre sous la dent ? 14 nouvelles musiques (du moins pour la version européenne).
Après avoir essayé à de nombreuses reprises de me convaincre que c'était un très bon album et m'être abstenu de tout commentaire avant de l'avoir suffisamment écouté, j'ai enfin décidé de donner mon avis.
Passons outre le nom ridicule donné à l'album: "avec des dents" (j'ai d'abord pensé que cela pouvait correspondre en anglais à une expression idiomatique du genre "avec rancune" mais il semblerait que non...enfin), et concentration sur le contenu: "all the love in the world" est une musique bizarre (la voix de trent semble geignarde et s'arrête à des endroits peu naturels pendant la musique) et ennuyeuse(à la fin, il répète beaucoup trop de fois "why did you get all the love in the world", l'emphase devait probablement servir le sentiment nouveau qu'il voulait apporter au disque mais cela sonne plutôt artificiel et presque ridicule, tant on doit se taper ces jérémiades pendant presque 1min30, avec en plus un style cacophonique du plus laid effet).
la seconde chanson est cependant réussie, agressive et rapide, elle aurait pu sans problèmes figurer sur "broken" ( il est dommage toutefois que le dernier refrain regroupe tous les sons présents dans la musique, ça saoule plus qu'autre chose).
Sincèrement, les musiques "the collector", "love is not enough" et "beside you in time" sont jetables; peu inspirées, elles ne véhiculent ni un sentiment de mélancolie, ni de la hargne, ni du plaisir et ne sont d'aucune originalité (même si on sent justement que "beside you in time" voulait jouer la carte de l'originalité).
Les 3 musiques des singles sont plutôt réussies; 1) "the hand that feeds" verse dans un genre bizarrement volontairement orienté moins mature et plus "radiotable", mais cela fonctionne plutôt bien (même si on a du mal à reconnaître le style de NIN làdedans), 2) "everyday is exactly the same" est une très bonne musique, mais on ressent ici aussi clairement une atmosphère moins oppressante que sur "tds" 3) "only" est une musique très travaillée et servie par un clip plutôt original.
"getting smaller" est une catastrophe : ridicule, faussement agressive et peu inspirée, elle rappelle une époque de NIN qui n'a heureusement jamais existé: celle de la médiocrité absolue! en effet 1) le texte est ridicule "my arms go flip flop flip flop" 2) il y a un côté "je ne suis plus en colère, j'aime plus ce que je fais mais je vais encore essayé de gueuler" insupportable, l'agressivité devient ici, comme pour de nombreux groupes, un argument commercial...aux antipodes de "broken".
"Right where it belongs" n'est pas une mauvaise chanson, seulement elle n'est pas assez réussie dans le répertoire qu'elle avait l'intention de servir : en clair on sent ici que trent voulait terminer l'album avec une musique un peu mélancolique et peu agressive...mais cela ne fonctionne qu'à moitié car la mélodie n'est pas à la hauteur d'une bonne musique triste et interpellante (contrairement à "hurt" pour "tds" par exemple).
Terminons toutefois sur une bonne note avec la musique éponyme de l'album, "with teeth" est une chanson efficace et pourtant originale: en plein milieu de la musique, les percu et la guitare s'arrêtent pour faire place à une longue pause où trent murmure "I cannot go through this again" avant de reprendre en force avec des percus énergiques et un nouveau bruit bizarre qui en couvre une partie...
La dernière musique de l'album "rwib" est assez représentative je trouve, de la qualité générale du disque: ni mauvais ni bon, on sent malgré le délai énorme un petit manque de finition et surtout un grand manque d'inspiration! il est très probable qu'aucune musique de cet album ne vous interpellera ou ne vous donnera envie en particulier de mettre le cd dans votre lecteur...Il faudrait être de mauvaise foi pour nier que trent est en perte de vitesse, il semble se chercher dans un nouveau style qu'il commence seulement à maîtriser, je ne sais pas ce que va devenir NIN par la suite, mais il semblerait bien que l'époque "tds" soit définitivement révolue! Certains pourraient me répondre :"ce n'est pas grave, ils passent à autre chose" et moi de leur rétorquer: "le seul problème c'est que ce n'est plus du tout du NIN! ( je me souviens d'une note sur un poster accompagnant une version promo de "tds" où trent avait indiqué : "pour tous ceux qui veulent savoir ce qu'est NIN, the downward spiral devrait définir le son du groupe".

Donc que "with teeth" soit bon ou mauvais (puisqu'il semble juste de penser que ce n'est ni un chef d'oeuvre ni une merde infâme), il n'a plus rien à voir ni avec tds, ni avec ... nin !




Le 30/12/2005 20:30 : Message de Kévin [explicit_lyrics89@hotmail.com]
With teeth est simplement un album rempli de haut et de bas.... plusieurs titres sont super mais quelque uns le sont moins.. Du moins , sa reste un exellent album qui vaut la peine d'etre entendu!!! :)




Le 19/12/2005 12:33 : Message de In Noise We Trust [piggy_saldek@hotmail.com]
Le plus mauvais album de Trent.

Trent où va-tu ??? Arrête d'être commercial et reviens-nous ("broken", "the downward...") !

"I want to f*** you like an animal !!"




Le 4/10/2005 19:21 : Message de yvanl [yvanl@hotmail.fr]
Si With teeth semble bien faible à la première écoute par rapport à The Fragile, il faut l'écouter en boucle 3 ou 4 fois et on ne peut plus s'en passer!! ENORME! Trent est toujours un génie. Respect.





Ecrire un commentaire
Retour à la fiche de 'With teeth'

Dernière mise à jour : le 09/09/2003
Plan du site | Contact | Recherche | Webmaster © 1996 - 2005 Laurent CARON